A propos

« Jeanne Gerster a toujours eu des yeux, un objectif et une sensibilité au service des plus démunis. »

Photographe diplômée de l’école de Vevey, cette femme discrète, a choisi de mettre son objectif au service des causes sociales qui lui sont chères. La photographie lui permet de donner la parole à celles et ceux qui ne l’ont plus, de les écouter, de partager, de témoigner.

Azerbaïdjan, Algérie, Chine, Inde, Jordanie, Guinée, Kosovo, Madagascar, Pologne, Roumanie…

Jeanne arpente la planète pour témoigner de la vie des plus démunis, des injustices et des dégâts causés par l’homme tels que les déplacés internes d’Azerbaïdjan vivant dans des wagons de marchandises, les conditions de retour de réfugiés renvoyés chez eux après des années de vie en Suisse et l’impact de notre société de consommation sur l’environnement en Inde, en Suisse et à Sumatra.

Son regard sensible et attentif observe et nous offre, au travers de ses photos, des témoignages qui questionnent et nous relie les uns aux autres.

Elle a partagé son regard en menant des ateliers avec des femmes détenues de la prison de Lonay et avec des toxicomanes de la fondation du Levant. Ne délaissant pas la photographie, Jeanne a choisi de s’exprimer également au travers de la vidéo. Depuis plusieurs années, elle travaille en tant que camerawoman à la RTS, collaborant aux émissions Passe-moi les jumelles, Temps Présent et 36,9°.

L’image comme moyen d’expression et comme lien, comme moyen d’ouvrir les consciences à ce qui nous relie toutes et tous, de tisser la trame entre l’humain et l’environnement. Rendre le lien visible par l’image et perceptible dans le corps par le yoga. Cette pratique ancestrale, en reliant le corps, l’âme et l’esprit, invite l’humain à se rencontrer et à s’ouvrir à plus grand que lui.

Aujourd’hui, elle partage son temps entre ses voyages extérieurs pour la RTS et ses voyages intérieurs sur son tapis de yoga.

Dans ses cours elle emmène enfants, ados et adultes à la rencontre de leur corps, de leur énergie et de leurs émotions pour les amener à une transformation.

« Sois le changement que tu veux voir dans le monde »

Gandhi

Deux énergies qui m'accompagnent...

LOUTRE


Indépendante, joueuse, curieuse, féminine, libre et rebelle, la loutre aime autant la solitude que la compagnie.

Elle sait que tout est relié et qu’elle fait partie du Tout.

Elle aime explorer le monde, partir à l’aventure et apprend et s’inspire de son environnement.

La loutre a gardé son âme d’enfant sacré, libre d’être ! Elle accepte la vie comme elle est, plonge dans l’instant présent et contourne les obstacles avec grâce et souplesse. Pour elle, la vie est un jeu et elle en a fait son art de vivre.

La loutre nous invite à garder notre âme d’enfant et à célébrer la vie à chaque instant.

GECKO

Le gecko est en lien avec la posture et nous invite avant tout à nous aligner à nos valeurs. Nous relier à notre colonne vertébrale et à notre âme pour agir et non plus réagir. Aligner sa posture, c’est habiter son corps, c’est revenir à sa respiration et se mettre à l’écoute de son cœur. C’est s’ouvrir à l’inconnu et donc à la Vie.

Lorsque nous sommes alignés, dans une posture juste, il n’y a plus de choix à faire, ça se fait.

Le gecko nous invite à faire comme lui, à grandir toute notre vie et à changer de peau pour nous relier à notre dimension spirituelle et laisser place à la transformation.

Il nous invite à observer le lien entre l’intérieur et l’extérieur, entre le microcosme et le macrocosme, entre nos valeurs et les actes que nous posons pour les honorer.

Capable de marcher à la verticale ou au plafond, pour lui l’envers et l’endroit n’existe pas, tout comme le bon et le mauvais, le raté et le réussi. Il est la non-dualité. Tout est question de point de vue, de regard.